Pourquoi choisir le spot salle de bain ?  

Prix

43 € - 246 €

Interrupteur

Nombre d'ampoule(s)

Diamètre

7 cm - 22 cm

Recherche avancée

Ampoule(s) comprise(s)

Profondeur encastrable

Valider les filtres
Il y a 27 produits.

Sous-catégories

Nos Produits
Filter
Résultats 1 - 27 sur 27.
Résultats 1 - 27 sur 27.

Spot salle de bain

Dans la catégorie des luminaires salle de bain, zoom cette fois-ci sur le spot salle de bain à travers cinq questions les plus fréquemment posées, auxquelles nous répondrons tout au long de cet article. Pourquoi ce luminaire en particulier ? Efficace, étanche, pratique, esthétique, orientable, à encastrer, il cumule les avantages pour éclairer chaque moment de détente. Tantôt moderne, tantôt classique, en métal, chrome, aluminium, acier brossé, il jouit d’un succès non démenti jusqu’ici.

Comment installer un spot salle de bain ?

L’installation du spot salle de bain doit faire l’objet de nombreuses précautions, puisqu’elle entraîne des manipulations électriques dans une pièce humide. Pour une sécurité accrue, nous vous recommandons de confier ce type de travaux à un électricien certifié. Ce dernier est à jour quant aux normes en vigueur et saura vous conseiller de façon précise sur le type de luminaire à installer en fonction de la zone de votre salle de bain. Par exemple, le spot douche est soumis à des normes plus strictes que le spot meuble salle de bain !

Les différentes zones qui composent une salle de bain

Volume 0 : il s’agit du volume intérieur du receveur de douche ou de la baignoire. Aucun luminaire n’est admis dans cette zone, mis à part les éclairages montés directement en usine par le fabricant.

Volume 1 : c’est l'espace situé dans cabine de douche ou la baignoire. La zone va jusqu’à une hauteur de 2,55m ou à hauteur du pommeau de la douche. Les éclairages autorisés dans cette zone sont de classe 3 de maximum 12V. Ils doivent également afficher un Indice de Protection (IP) de X4.

Volume 2 : cette zone commence juste après le volume 1. Elle se trouve dans un rayon de 60 cm autour de la fin du volume 1 pour une hauteur de 2,25 mètres. Les luminaires autorisés sont au minimum IP44 minimum et de classe 2.

Volume 3 : il s’agit de l’espace horizontal qui commence à la fin du volume 2 pour une largeur de 2,40 m. Seuls les appareillages de classe 1 ou 2 fonctionnant sous avec du 230 volt sont autorisés dans cette zone. Sous réserve de bénéficier d’une protection par le biais d’un dispositif différentiel haute sensibilité de 30 mA maximum.

Hors volume : la hauteur limite est de 2,5 m au-dessus des volumes 1 et 2. Dans cette zone, les luminaires autorisés doivent être de classe 1 et 2 avec un IP minimum x3. Ils doivent être protégés par un dispositif différentiel haute sensibilité de 30 mA au maximum. Par ailleurs, à mesure que la source de luminosité est proche de la baignoire ou du receveur de douche, le luminaire devra avoir un IP élevé. Si vous optez pour de l’encastrable, privilégiez un spot salle de bain IP65.

le spot pour salle de bain

Bon à savoir

Le spot salle de bain doit répondre à la norme nf c 15-100, qui réglemente les installations électriques en basse tension. Cette norme de sécurité porte plus précisément sur la protection de l'installation électrique et des personnes, ainsi que sur le confort de gestion, d'usage et l'évolutivité de l'installation.

Il faut toujours choisir un luminaire étanche et qui soit en mesure de garantir une sécurité maximale contre les éclaboussures et les projections d’eau.

Installation du spot salle de bain simplifié étape par étape

Matériel nécessaire pour installer un spot salle de bain :

  • Support fourni avec votre spot salle de bain (encastrable, orientable, etc.) ;
  • Spot avec son ampoule LED ;
  • Elément de protection ou d’isolation thermique ;
  • Douille qui connectera le spot LED salle de bain au circuit électrique ;
  • Câble électrique pour relier le spot au transformateur

Les étapes :

  1. Si ce n’est pas déjà fait, installez un transformateur sur le circuit électrique, de préférence dans la zone « hors volume » sur un support ignifuge et isolez-le du reste;
  2. Installez un disjoncteur différentiel haute sécurité 30 mA (DRHS) pour assurer la sécurité des personnes et des biens en cas de fuite d’eau dans la salle de bain ;
  3. Coupez le courant électrique ;
  4. Marquez l’emplacement de chaque spot salle de bain ;
  5. Percez les emplacements en suivant le gabarit fourni avec votre spot salle de bain, à moins qu’il ne s’agisse de remplacer un spot existant ;
  6. Branchez le câble électrique de votre spot et reliez-le à la douille ;
  7. Fixez l’ampoule dans la douille ;
  8. Fixez l’ensemble dans l’emplacement percé à la 4e étape ;
  9. Remettez le courant et testez le fonctionnement

Bon à savoir

Dans le cas d’un faux plafond, prévoyez une profondeur d’encastrement de 60 mm au minimum !

Comment changer un spot salle de bain ?

  • Coupez l’alimentation électrique ;
  • Dévissez et débranchez le câblage électrique du spot existant ;
  • Reprenez les quatre dernières étapes des instructions ci-dessus

Quelle puissance de spot dans la salle de bain ?

Dans cette pièce, souvent petite, sans ouverture ou d’accès à la lumière du jour, il est essentiel d’avoir un bon éclairage, d’où l’importance de la puissance de votre spot salle de bain. Nous vous conseillons entre 400 et 650 lumens par m² (soit 200 à 300 lux par m²).

Concernant la puissance exprimée en nombre de watts, tout dépendra du fournisseur : il suffit de lire les emballages, qui indiquent généralement l’équivalence lumen/watt. En cas de doute, contactez-nous par téléphone ou par e-mail !

N’hésitez pas à rajouter des sources lumineuses supplémentaires afin d’obtenir un éclairage homogène, par exemple, une applique murale.

Combien de spots par m² dans une salle de bain ?

Pour calculer le nombre de spots à acheter pour votre salle de bain vous devrez connaître la puissance d’éclairage nécessaire. Voici comment procéder :

  • Mesurez la superficie de la pièce en multipliant sa largeur par sa profondeur ;
  • Multipliez cette superficie par 1,5 afin d’obtenir la puissance totale optimale 

Exemple avec une salle de bain de 5 m² :

Pour cette pièce, on conseille généralement 2000 lumens au total, soit 400 à 450 lumens maximum par mètre carré.

On réalise le calcul suivant : lumens/m² = lux

2000 (lumens) ÷  5 (m²) = 400 : il vous faut environ 400 lux sur la surface totale.

Il ne vous reste plus qu’à choisir les ampoules qui vous conviennent sur notre site de vente en ligne : chaque produit de cette section est accompagné du nombre de lumens délivré !

Nos conseils

La salle de bain requiert généralement deux sortes d’éclairage :

  • Le premier pour l’éclairage général,
  • Le second au-dessus du lavabo, pour l’éclairage d’accentuation

Privilégiez un éclairage réparti entre 3 points lumineux de 20 watts (250 lumens) chacun plutôt qu’un seul éclairage de 50 watts (635 lumens).

Comment changer l’ampoule d’un spot salle de bain ?

Avant toute chose, il est recommandé d’opter pour une ampoule LED qui procure un éclairage fonctionnel blanc froid, de plus de 4000 kelvins. (Unité de mesure de température de couleur). Quant au blanc chaud, il n’est pas conseillé pour cette pièce !

Quant au changement d’ampoule de votre spot LED encastrable salle de bain :

  • Mettez 2 doigts de chaque côté du cache de votre spot ;
  • Appuyez légèrement puis tourner avec les 2 doigts en simultané afin de le dévisser ;

·         Décrochez l’ampoule

0