Catégories

Lumens et watts : comprendre la différence pour bien choisir vos luminaires

Catégories : Guides utiles

Aujourd’hui, les ampoules à incandescence ayant disparu au profit des ampoules LED, on parle de Lumens sans pour autant tourner le dos aux Watts. En attendant, quelle est la différence entre le lumen et le watt ? Ces deux unités de mesure ne doivent pas vous intimider, car notre article fait la lumière sur la question.

Voici donc des informations pratiques pour vous permettre de planifier sereinement la répartition de vos sources de lumière, aussi bien en ce qui concerne l'éclairage intérieur qu’extérieur de votre logement. Nous survolerons également d’autres notions liées également à l’éclairage en général.

Où sont affichés le nombre de watts et le nombre de lumens ?

Première chose à savoir, la quantité de watts et de lumens est dans la très grande majorité des cas indiquée sur les boîtes des ampoules. Dans certains cas, seuls les lumens sont indiqués.

Définition des watts

Nous sommes encore habitués à nous exprimer en « watts » lorsqu’on en vient à choisir nos ampoules. Cette habitude date de l’époque des ampoules à incandescence, basées sur la mesure de la puissance. Plus le nombre de watts était élevé, plus l’éclairage était fort. En réalité, le watt (W) n’indique en rien la puissance lumineuse d’une ampoule : il s’agit d’une mesure pour indiquer la consommation d’énergie. On s’en servira plutôt pour les appareils électriques.

Bonne nouvelle toutefois, aujourd’hui, une ampoule est capable d’éclairer très fortement tout en consommant moins d’électricité. Simple exemple, une ampoule LED qui va utiliser 10 W va délivrer la même luminosité (exprimée en Lumens, lm) qu’une ampoule halogène de 42 W.

Pour la petite histoire, on doit cette unité à l’ingénieur écossais James Watt, dont les améliorations sur la machine à vapeur furent une des étapes clé dans la révolution industrielle.

Définition des lumens

Depuis 2006, les ampoules LED ont triplé en efficacité énergétique, surpassant désormais les ampoules économiques. En conséquence, le lumen exprime le flux lumineux émis par une ampoule, qui peut être plus ou moins intense. Il participe également au choix de la température de couleur d’une pièce (température qui s’exprime quant à elle en une autre unité de mesure, le Kelvin).

Définition de lumens

Les différentes températures de couleur

Petit zoom rapide sur les températures de couleur (exprimées en Kelvin) :

  • Blanc Chaud (2300K - 3500K) - entrée, chambre parentale, chambre d’enfant, salle de bain, salle de séjour ;
  • Blanc Neutre (4000K - 5500K) - cuisine, garage ;
  • Blanc Froid (6000K - 8000K) – garage, couloir

Quid de l'extérieur ?

  • Blanc, blanc froid légèrement bleuté, blanc naturel ou blanc chaud légèrement jaunâtre - jardin, massif ;
  • Blanc chaud - terrasse, coin repas ;
  • Blanc froid - extérieur de parking

Watts et Lumens, deux mesures qui restent néanmoins d’actualité

Deux éléments à garder en tête lorsque vous achèterez vos ampoules. Grâce aux nouvelles technologies employées par les fabricants :

  • Il n’est plus nécessaire de choisir la luminosité de ses ampoules par rapport au nombre de Watts, mais au nombre de Lumens ;
  • Dans un souci d’efficacité énergétique et d’économies sur la facture électrique, vous pouvez toujours consulter le nombre de Watts ;

Notre tableau de correspondance Watt – Lumen

1 watt équivaut à environ 10 lumens :

  • Pour obtenir le nombre de lumens, il faut multiplier le nombre de watts de votre source de lumière par 10 ;
  • Pour connaître le nombre de watts, on divise le nombre de lumens par 10

Tableau de correspondance

Consommation en Watt (ampoules à filaments)Flux lumineux en Lumens
25 W250 lm
40 W400 lm
60 W600 lm
75 W750 lm
100 W1000 lm

Quelle quantité de lumens pour éclairer chaque pièce d’un logement ? 

Voici nos recommandations pour déterminer la quantité d’éclairage nécessaire pièce par pièce, mais également à l’extérieur de votre logement, si vous possédez une véranda, un balcon, une terrasse, un jardin, etc.

La cuisine : c’est véritablement le cœur d’un foyer, outre la préparation des repas, la cuisine est sans aucun doute la pièce la plus fréquentée par les membres de la famille. Pour une atmosphère confortable et sécurisée, l’intensité lumineuse doit être optimale, aussi, nous recommandons entre 2000 et 4000 lumens, à répartir entre plusieurs types de lampes. Par exemple, une suspension lumineuse au-dessus de la table à manger, des appliques au-dessus du plan de travail, etc.

Le séjour : composée généralement de deux zones, le salon et la salle à manger, cette pièce doit bénéficier d’une luminosité adaptée. Ainsi, pour le salon, misez sur une atmosphère relaxante, intime avec 1500 à 3000 lumens. Trouvez des luminaires dimmables sur notre site de vente en ligne ! Quant à la salle à manger, l’éclairage devra être plus intense, entre 3000 et 6000 lumens.

La salle de bain : la luminosité est essentielle dans cette pièce, surtout si vous avez une petite hauteur de plafond. C’est ici que vous allez vous doucher, vous maquiller, vous raser, voire vous habiller. Répartissez vos luminaires en prenant bien soin de placer deux appliques, d’un côté et de l’autre du miroir pour obtenir un total oscillant entre 2000 et 4000 lumens. Petite mention pour les ampoules et luminaires, qui, ici, devront être protégés contre l’humidité. Pensez à bien vérifier l’Indice de protection (IP) indiquée sur les emballages.

La chambre à coucher : tout va dépendre de l’ameublement (imposant ou pas) et de l’occupant de la pièce (enfant, adulte, adolescent). La luminosité devra se situer entre 2000 et 4000 lumens.

L’extérieur de la maison, tout va dépendre du type de zone à éclairer :

La terrasse et le jardin : il est important de miser sur une luminosité plutôt douce, qui ne viendra pas irriter les yeux, du fait de l’obscurité ambiante. Comptez entre 1200 et 1600 lumens par tranche de 20 m² pour cette partie de la maison.

L’allée du jardin : étant donné qu’il faudra prévoir plusieurs luminaires, chacun devra délivrer entre 300 et 800 lumens.

Lumens et watts

Bon à savoir

Pour connaître la quantité précise de luminosité idéale afin d’éclairer efficacement une pièce, vous pouvez procéder à un calcul très simple :

Lumens divisés par le nombre de mètres carrés (m²) = lux (l’unité de mesure de l'éclairement lumineux)

La quantité de lumière d’un logement et de son extérieur n’est pas une science, mais sa compréhension est essentielle. Que vous soyez en pleins travaux de réaménagement ou que vous fassiez la rénovation complète de votre chez vous, nos conseils vous permettront d’ajouter un élément supplémentaire afin d’exprimer votre personnalité dans les résultats et il s’agit bien entendu de la luminosité !

Partager ce contenu

0