Bien choisir son plafonnier salon  

Prix

13 € - 1170 €

Diamètre

3 cm - 176 cm

Recherche avancée

Détecteur de mouvement

Ampoule(s) comprise(s)

Diamètre découpe

Valider les filtres
Il y a 425 produits.

Sous-catégories

Nos Produits
Filter
par page
Résultats 1 - 60 sur 425.
Résultats 1 - 60 sur 425.

Plafonnier salon

Le salon est la pièce centrale de la maison, la véritable pièce à vivre où famille ou amis se retrouvent, dans une ambiance conviviale et chaleureuse. L'éclairage joue un rôle majeur dans l'ambiance de votre salon. Température de la lumière, choix du ou des luminaires, nombre de points d'éclairage... chaque détail à son importance pour que vous vous sentiez vraiment à l'aise dans votre salon, autant pour lire ou regarder la télévision que pour recevoir.

Pourquoi choisir un plafonnier de salon ?

Le choix de votre luminaire dépend de nombreux facteurs. Tout dépend d'abord de la taille de votre salon. Plus la pièce est grande, plus elle demande d'éclairage. En règle générale, on retrouve dans un salon un éclairage central, petit ou grand plafonnier salon ou encore luminaire, et des points lumineux (appliques murales ou lampes à poser).

Chez Côté Lumière, vous trouvez toutes les tailles de plafonniers modernes pour salon. Selon la taille de votre salon, choisissez le modèle le plus adapté. Pour un grand salon, par exemple, un plafonnier de 90 cm de diamètre ou de longueur assure avec succès l'éclairage principal de la pièce.

Vous hésitez entre un plafonnier et une suspension ? Sachez tout d'abord qu'en ce moment, dans la dernière tendance du luminaire, le plafonnier salon remporte tous les suffrages. Il allie à la perfection esthétique et pratique.

La suspension et le plafonnier ont un point commun : ils diffusent tous les deux une forte lumière de façon homogène dans la pièce. Toutefois, la suspension a un léger désavantage par rapport au plafonnier.

En effet, la suspension la plus courante possède un abat-jour semi-ouvert qui crée une ombre, et surtout qui dirige la lumière plus vers le bas. Le plafonnier, par contre, ne crée pas d'obstacle à la lumière, qui se diffuse partout, en haut comme en bas, et est donc réfléchie par le plafond, pour encore plus de luminosité.

Comme son nom l'indique, il est accroché au plafond. Un élément fort apprécié des personnes de grande taille, qui n'ont pas à baisser la tête pour circuler dans le salon sans se cogner au luminaire. Le choix du plafonnier est d'autant plus pertinent si votre salon n'a pas une grande hauteur sous plafond.

En effet, un plafonnier descend rarement à plus de 40 cm pour les plus gros modèles. Il tourne en moyenne autour de 20 cm. Il est fixé au plafond, et non pas suspendu. Non seulement vous ne vous cognez pas dessus, mais vous évitez également de le faire tomber ou de le casser parce que vous l'avez bousculé.

Quel style de plafonnier choisir ?

Plafonnier et design du salon doivent s'accorder. C'est en restant cohérent que vous créerez une véritable harmonie dans votre salon. Le plafonnier doit faire partie de la décoration, sans en altérer le style.

Le plafonnier design

Par exemple, dans un salon de style industriel, un plafonnier salon industriel sera tout à fait approprié. Côté Lumière vous propose toute une sélection de plafonniers salon design. Du plafonnier salon en bois avec des spots au plafonnier salon LED, vous pouvez être certain de trouver la lampe de plafond qui s'adapte parfaitement à votre décor pour apporter une lumière chaleureuse à votre pièce à vivre. Toutes les matières sont représentées : plafonniers en bois, en plastique, en aluminium ou en laiton, ou encore en verre ou en cristal.

Le plafonnier LED

Si le plafonnier revient en force ces derniers temps, c'est parce qu'il a su surfer sur la vague des innovations technologiques. Le plafonnier de salon moderne ne dépense pas beaucoup d'énergie, tout en offrant un maximum de lumière. Les ampoules LED viennent petit à petit remplacer les ampoules halogènes et les ampoules incandescentes, beaucoup plus énergivores, et nettement moins écologiques.

Le plafonnier LED de salon consomme 6 fois moins d'énergie qu'un plafonnier avec ampoule à incandescence. Avec ses ampoules LED intégrées, il vous assure un éclairage identique, tout en faisant des économies sur votre facture d'électricité.

Le plafonnier avec variateur

De nombreux modèles de plafonniers sont maintenant modulables, ce qui signifie que pour pouvez varier leur intensité lumineuse selon l'ambiance que vous voulez créer. Pour lire tranquillement dans votre sofa, créez-vous une atmosphère tamisée et sereine. À l'inverse, pour faire des mots croisés, ou pour jouer avec vos enfants, un bon éclairage plus dynamique est plus adapté.

Une autre innovation qui simplifie bien la vie : la domotique. Vous avez maintenant la possibilité de relier votre plafonnier à votre système de domotique. Il ne vous reste plus qu'à utiliser votre télécommande ou votre smartphone pour contrôler votre éclairage. Vous pouvez allumer ou éteindre la lumière, mais aussi régler son intensité à distance.

Quel éclairage faut-il dans un salon ?

On n'y pense pas forcément, et pourtant, c'est la règle numéro un de l'éclairage : pour chaque pièce il existe un éclairage spécifique. Vous ne pouvez pas éclairer votre cuisine comme votre salon, votre salle à manger ou comme votre chambre à coucher.

Il vous faut déjà savoir qu'un éclairage réussi est un éclairage dans lequel vous mettez en valeur un élément, qui va obligatoirement attirer le regard. Il peut s'agir d'un meuble, votre canapé par exemple, ou d'un espace particulier comme un coin lecture. Du coup, quand on rentre dans la pièce, on est directement attiré par cet élément.

Pour réussir votre éclairage, vous avez deux facteurs à maîtriser : la puissance de la lumière (la luminosité) et sa couleur (lumière blanche froide ou lumière chaude). Et pour bien combiner tout cela, vous devez aussi prendre en compte votre style de décoration. Un salon avec des murs blancs et des fauteuils et canapés blancs cassés ne réfléchit pas la lumière qu'un salon avec des murs sombres, ou avec beaucoup de boiseries et un ameublement foncé.

La puissance d'éclairage

Le salon est la pièce qui reste le plus longtemps allumer tous jours. C'est pour cette raison qu'il est préférable d'y privilégier un éclairage qui consomme peu d'énergie, si vous voulez contrôler votre facture d'électricité. À vous maintenant de jouer avec les différents points de lumière pour atteindre le niveau d'éclairage suffisant pour un salon, à savoir 300 lux.

Mais qu'est-ce que 300 lux ? Il y a encore quelques années, le critère pour choisir une ampoule était le watt, qui correspond à la consommation d'électricité pour un certain rendu lumineux. Mais depuis les nouvelles ampoules ont changé la donne. Les ampoules fluocompactes et les ampoules LED peuvent fournir le même rendu lumineux, mais sans utiliser le même nombre de watts.

C'est pour cette raison que vous ne devez pas vous baser sur le watt pour concevoir votre éclairage de salon. Sur les emballages des ampoules, vous pouvez lire quel est le nombre de lux ou parfois le nombre de lumens que produit l'ampoule.

Le lumen est l'unité de mesure du flux lumineux de votre ampoule, soit la quantité de lumière qu'elle émet. En divisant le nombre de lumens par le nombre de mètres carrés de votre salon, vous saurez combien de lux vous obtenez. Et inversement, pour savoir quel flux lumineux est nécessaire dans votre salon, multipliez la surface de votre salon par 300 lux.

De la même façon, si vous voulez déterminer combien de points lumineux sont nécessaires, divisez les 300 lux recommandés par le nombre de lux de votre ampoule, et arrondissez le résultat à la hausse. Par exemple, 300 lux divisés par 40 lux d'une ampoule LED est égal à 3,5, soit 4 points de lumières.

La couleur de la lumière

La couleur de la lumière joue énormément sur l'ambiance de la pièce. On trouve communément sur le marché trois couleurs. Le blanc froid, le blanc neutre et le blanc chaud.

Cette fois, sur l'étiquette de l'ampoule c'est le nombre de Kelvin qu'il va vous falloir vérifier. Le Kelvin (K) est l'unité de mesure de la température de la lumière.

Il fonctionne à l'inverse d'un thermomètre. En effet, plus le nombre de kelvins est élevé, plus la lumière est froide. Plus elle monte au-dessus de 5300K et plus elle est dynamique, et tire vers le bleu. On l'utilise dans un espace de bureau, pour le plan de travail de la cuisine ou dans un dressing.

Entre 4000 et 5000K, c'est ce qu'on appelle le blanc neutre. Ni froid, ni chaud, nous avons là une température douce.

Plus on descend sous 4000K, plus la température est chaude, est tire vers l'orange. Vous arrivez dans les couleurs chaudes, intimes et reposantes. Pour un salon, un éclairage variant entre 2500K et 3500K est recommandé.

 

0